Articles

S’entraîner avec bandes élastiques

  • avril 2016
  • Écrit par Aneliya V. Manolova
  • 0 Comments

Depuis maintenant plus de 100 ans, les bandes élastiques font partie intégrante des outils à disposition pour le renforcement musculaire. Vous les avez peut-être déjà aperçues chez un kinésithérapeute sous forme de bande très fine et très large ou dans une salle de sport. Ces bandes de latex se déclinent sous une multitude de forme et de longueurs pour fournir des résistances allant de quelques centaines de grammes à plusieurs à dizaines de kilogrammes. Pratiques et légères, les bandes élastiques s’emportent partout et permettent de s’entraîner n’importe où. Tour d’horizon des possibilités et de l’intérêt de cet outil…

A l’inverse d’un haltère en fonte, les bandes élastiques ne fournissent pas la même résistance durant un exercice. En effet, la tension fournie par l’élastique va dépendre de l’étirement de celui-ci. Plus vous étirez une bande élastique, plus la résistance augmente. Et bien sûr, plus l’élastique sera gros et plus il fournira de tension. Cette résistance variable a plusieurs avantages pour le corps et pour l’entraînement.

Tout d’abord, les bandes élastiques sont parfaitement adaptées à la rééducation et à une reprise d’entraînement après une longue période d’arrêt. En effet, lorsque vous débutez votre exercice, vos articulations et vos muscles sont moins aptes à fournir une grande force. Ce qui tombe très bien puisque la bande élastique fournit à ce moment, le moins de résistance possible. De plus, du fait que la résistance varie constamment, votre système nerveux doit lui aussi constamment s’adapter. Il en résulte une activation musculaire similaire voire supérieure, et un recrutement des unités motrices les plus rapides.

Si vous avez des difficultés à réaliser certaines exercices comme les pompes, les dips ou les tractions, les bandes élastiques peuvent vous aider en vous soulageant d’une partie de votre masse corporelle. Vous pourrez ainsi réaliser les mouvements, progresser en force et en vitesse pour finalement réussir à faire ces exercices sans assistance. A l’inverse, si vous trouvez ces exercices trop faciles, vous pourrez placer les bandes élastiques en résistance.

La recherche scientifique montre également que s’entraîner avec des bandes élastiques a des effets positifs sur l’ostéoporose, la perte de masse grasse, le gain de masse musculaire, la force musculaire et la mobilité. Ainsi que vous vous entraîniez avec un haltère de 10 kg ou une bande élastique fournissant une tension de 10 kg, les résultats attendus seront quasiment identiques.

Enfin, si votre objectif est la performance, il semble que la combinaison fonte + élastique soit la meilleure alternative. En pratique, il suffit simplement d’ajouter des bandes élastiques sur votre barre chargée. Les gains s’avèrent supérieurs en terme de force, de vitesse et de puissance comparativement à la fonte seule.

Pour plus de conseils sur les bandes élastiques : http://boutique.sci-sport.com/informations-sur-les-bandes-elastiques-de-musculation

Bon entraînement !

Comments